Origine et histoire de la shungite


La shungite est originaire du lac Onega à proximité du village de Shunga en Carélie (région russe), d'où elle tire son nom. Elle est apparue sur terre il y a environ 2 milliards d'années. Son origine reste inconnue et plusieurs hypothèses sont encore débattues par les scientifiques : d'origine extra-terrestre (météorite) ou issue de la fossilisation de divers organismes planctoniques, le mystère de la shungite reste entier.

Son utilisation thérapeutique pour ses nombreux bienfaits par les habitants de la Carélie est avérée depuis plusieurs siècles. La première étude scientifique concernant la shungite date de l'époque du Tsar Pierre le Grand. Ce dernier, convaincu par les résultats des médecins détachés à son étude, ordonna à ses soldats de l'utiliser afin de purifier leur eau et ainsi vaincre la dysenterie qui faisait des ravages dans les rangs de ses troupes. Le Tsar créa les premiers thermes de shungite "eau de Mars", à Konchezero.

Avec la révolution de 1917 et la fermeture progressive de la Russie au monde extérieur, la shungite est restée confinée dans ses frontières d'origines. La shungite a cependant continué à être utilisée et étudiée en Russie et elle continue à travers le monde de faire encore l'objet de nombreuses études scientifiques. Les scientifiques ont déclaré unaniment que ce minerai possède des propriétés extraordinaires. Certains disent même que c'est une pierre intelligente qui stimule notre propre organisme et réactive  notre intelligence cellulaire.

La shungite n'est pas radioactive : au contraire, elle permet de réduire la radioactivié ambiante. Elle ne contient par ailleurs pas de métaux lourds.

Composition de la shungite

La shungite est unique dans sa composition, puisqu'il s'agit d'un carbone composé de fullerènes. La shungite est composée d'un grand nombres d'éléments apparaissant dans le tableau de Mendeleïv (pdf).

Composition :
  • Carbone 20 à 98%
  • Silicium 5 à 60 %
  • Potassium jusqu'à 12 %
  • Aluminium jusqu'à 4 %
  • Fer 3.5 %
  • Magnésium jusqu'à 3.5 %
  • Souffre jusqu'à 1.2 %
  • Calcium jusqu'à 0.58 %
  • Phosphore jusqu'à 0.34 %

Source: https://commons.wikimedia.org/wiki/File%3AC60a.png
La shungite englobe dans sa structure moléculaire le code de la vie.

La découverte des fullerènes revient à trois chimistes, Robert Curl, Harold Kroto, Richard Smalley, qui présentèrent le fruit de leur travail en 1985. Leurs recherches furent récompensées en 1996 par le prix Nobel de chimie.

Les propriétés atomiques des fullerènes leur permettent de prendre des formes très diverses. L'anatomie de ces molécules peut passer par la sphère, l'ellipse, le tube ou l'anneau, tels qu'on les trouve notamment dans les fameux nanotubes de carbone.

Retrouvez tous nos produits sur la boutique en ligne.

image-7331397-shungite mine tas.jpg